top of page

Journée Mondiale de la Santé : La Santé pour Tous


 


 

Cette année, pour son 75ème anniversaire, le thème de la Journée Mondiale de la Santé est : « La Santé pour Tous » !


En 1948, dans un monde meurtri par de longues années de guerre, 61 pays ont conclu un traité reconnaissant la santé comme un droit fondamental pour l’Homme mais aussi pour la paix et la sécurité. Aujourd’hui, l’OMS réunit 194 Etats membres.


Depuis les avancées ont été majeures


Les antibiotiques ont sauvé des millions de vie et le vaccin contre la polio a été mis au point – mais « ces progrès sont constamment menacés par la persistance des inégalités en matière de santé », note l’OMS. Ainsi, la bonne santé et le bien-être pour tous reste le troisième objectif parmi les 17 objectifs fixés par l’ONU pour changer le monde.


« Plus de cinq millions d’enfants meurent chaque année avant leur cinquième anniversaire. En outre, 16000 enfants meurent chaque jour de maladies évitables, telles que la rougeole et la tuberculose. Chaque jour, des centaines de femmes meurent pendant leur grossesse ou de complications liées à l’accouchement », déplore l’ONU. Si après 75 ans, la Santé pour tous n’est toujours pas acquise, les progrès pour l’humanité sont nombreux. Notons la création du Programme élargi de vaccination en 1974, qui a permis d’éviter de 3,5 à 5 millions de décès chaque année dus, entre autres, à la rougeole, au tétanos, à la coqueluche et à la grippe.


En 1980, l’OMS a certifié l’éradication de la variole dans le monde, responsable de près 300 millions de décès au XXe siècle. Depuis 2000, « la mortalité chez l’enfant de moins de cinq ans et la femme enceinte a diminué de moitié», souligne l’OMS.


En 2003, les Etats-membres ont adopté le premier traité de santé publique au monde : la convention cadre pour la lutte anti-tabac. En vigueur dans plus de 180 pays, 60 pays étaient en passe d’atteindre la cible d’une réduction de 30 % de la consommation de tabac d’ici à 2025.


En 2021, la mise au point du tout premier vaccin contre un parasite, un vaccin antipaludique, promet de sauver des millions de personnes alors que le nombre de décès imputables au paludisme s’élevait à 619000 décès.


En 2023, la poliomyélite est sur le point d’être éradiquée avec une réduction de 99,9% de propagation de la maladie dans le monde.

Mais il reste encore de nombreux défis à relever

« Nous continuons à faire face à de vastes inégalités concernant l’accès aux services de santé, concernant les défenses mondiales contre les urgences sanitaires, contre les menaces des produits toxiques et contre la crise climatique », reconnaît toutefois le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.


Pour relever ces défis, l’OMS vise l’emploi de 10 millions de personnes dans le secteur de la santé d’ici 2030 dans les pays à faibles et moyens revenus. Elle a en outre lancé un programme de formation en soins de première urgence de 25 % des infirmières de 25 pays à faibles et moyens revenus, d’ici 2025. Visant l’équité en santé, l’OMS exhorte les Etats à donner la priorité aux soins de santé primaires, alors qu’en 2021, près de 3,6 milliards d’habitants n’y avaient toujours pas accès.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


  • Instagram
bottom of page